RUBRIQUES

C’est quoi cette histoire de silicones dans les shampoings ?



Il était une fois, une belle princesse… qui avait les cheveux cramés à force d’utiliser comme une forcenée son lisseur sur cheveux à moitié humides…
Ou dans la version « vie réelle » : Il était une fois nous, qui voulions de beaux cheveux c’est-à-dire, souples et soyeux. Techniquement, un cheveu soyeux est l’inverse d’un cheveu rêche et pour cela ses écailles doivent être bien fermées autour de la fibre capillaire qu’elles protègent.
Mais ces pauvres écailles sont manipulées et soulevées au gré de nos caprices capillaires comme la coloration dont l’ammoniaque et les produits chimiques soulèvent les écailles au max pour atteindre justement la fibre et ses pigments, les transformer ou leur en coller d’autres, avant de tenter de tout remettre dans l’ordre.
Mauvaise nouvelle : c’est impossible. Les écailles ne se remettent jamais exactement comme avant. Si c’est de temps en temps, ça va, mais sinon, elles se remettent de moins en moins bien, dans tous les sens du terme, de ces mauvais traitements… Et c’est comme ça que le cheveu devient poreux et perméable et vulnérable et très tristes.

Bon et alors, on fait quoi ?
Ben on pleure (ce qui n’arrange rien car après on a les yeux gonflés), et dans un deuxième temps, on va tenter de rattraper le coup. Alors bien sûr, on peut utiliser les vinaigres de rinçages qui ont pour particularité de resserrer les écailles (c’est comme ça qu’ils améliorent la brillance des cheveux : écailles bien alignées = matière lisse = la lumière s’y reflète mieux. Ecailles en bordel = cheveux ternes). Vous suivez ?
Mais surtout, on va se précipiter vers des après-shampoings nourrissants, masques réparateurs et autres soins sans rinçage estampillés « réparation » ou « gloss ».

Et là… c’est le drame !
Because ces formules sont pleines de silicones ! Ce sont des ingrédients vils : ils se déposent comme un film, par dessus les écailles qui semblent alors unies sous cette pellicule qui les fait glisser entre les doigts : les cheveux sont beaux, doux, brillants comme réparés… mais « comme si » seulement ! Car en fait c’est comme d’enfiler un body couleur chair sur du psoriasis. Ca fait illusion, mais pas longtemps ! Les silicones ont un effet cosmétiques, embellisseur, mais pas traitant.

Pire, ces silicones aux noms barbares qui finissent en « cone » ( tri, di et cyclo - méthicone pour les plus courants, ou en version « conol », la même chose, comme le dimethiconol) et en « siloxane », vont se coller sur le cheveu, s’enrouler autour de lui et s’accumuler à mesure que l’on réutilise le produit qui en contient. Du coup, à la fin du flacon d’après-shampoing, on a un bon nombre de couches de silicones par-dessus le cheveux, qui, emmailloté de la sorte, ne bouge plus d’un poil, voir se raidit ou au contraire devient tout mou. Autant dire qu’à ce stade, même si vous achetez alors un pot de masque bio tout gentil avec plein de bonnes huiles naturelles dedans, elles ne pourront même pas pénétrer…Effet pervers : vos cheveux vont se dessécher puisque sans échanges possibles avec l’extérieur !!!

Idem pour les couleurs : les coiffeurs ont parfois du mal a faire entrer les pigments tellement les cheveux sont gainés, comme une Lady Gaga dans du film étirable. Ca brille, c’est sûr, mais les colorations ne prennent plus!

Mon dieu, mais il y en a aussi dans les crèmes !
Ben oui ! C’est une triste réalité mais on s’en colle soigneusement aussi sur le visage et le corps tous les jours… la bonne nouvelle ? Déjà, il y en a quand même moins, et la peau, contrairement au cheveu, à la chance de se renouveler en faisant remonter de nouvelles cellules par en dessous. En se débarrassant des cellules mortes de la couche cornée à la surface, elle se libère des silicones régulièrement. Et puis on peut la gommer. Mais bon, une fois qu’on le sait on a du mal à ne pas y penser…

Ce qui est emm…dant ? Ils sont bien utiles !!! Car leur effet est visible et probant. Le cheveux sont super beaux et brillants (au début), un coup de gloss et ils brillent comme dans les pub télé ! Côté peau, ils concernent tous les produits pour combler les rides, minimiser les ridules et les pores : exit le micro relief, fini les pores dilatés visibles ! Ils font des miracles et rendent la peau lisse et belle… un vrai casse tête car ils font une peau parfaite ! perso, je continuerai d’en utiliser de temps en temps, mais pas tous les jours…

Non, on ne finira pas chauves…
Mais vous allez vous rendre compte si vous commencez à regarder les étiquettes qu’il y en a presque partout ! (même dans certains produits de La clinique du Cheveu, c'est dire!) Ne psychotez pas pour autant, apprenez à les reconnaître ! Distinguez déjà les produits qui en contiennent un peu et ceux qui ne sont faits que de ça : les ingrédients d’un produit sont toujours donnés dans l’ordre décroissant : plus les silicones sont loin dans la liste, moins il y en a et vice versa. S’ils arrivent avant la 5ème position c’est mauvais signe, pire s’il y en a 2 dans les 5 premiers ingrédients …

Relativisez ce danger (il y a quand même pire dans le monde, isn’t it, que d’avoir le cheveu rêche…) D’ailleurs, le film étouffant s’en va après environ un mois si vous arrêtez d’en utiliser. Pour redresser la barre, lavez-vous les cheveux avec des shampoings sans silicones ou détoxifiants, changez régulièrement de produits, l’idéal étant d’avoir 2-3 entamés à chaque fois pour jongler, et passez à des soins sans silicones, qui contiennent des vrais substance actives et nourrissantes. Bien sûr, il faudra peut être laisser poser plus longtemps mais ça vaut le coup…
Ensuite, les fabricants reformulent de plus en plus pour s’en passer, en utilisent moins et utilisent ceux de la nouvelle génération qui se veulent moins occlusifs et mieux hydrosolubles, donc plus biodégardables. Ah oui, parce qu’ils sont extrêmement polluants à fabriquer et non biodégradables ! Mais c’est une autre histoire...

A retenir :
- il y en a de manière quasi certaine dans les produits cheveux « lissant », « brillance », « nutrition», « disciplinants », « anti frizzotis », ou produits peau qui « floutent » les ridules, lissent le grain de peau, dans certaisn anti âge , les crèmes corps effet "velouté", les soins minceur "lissant" ou "effet peau de pêche"…
- la seule manière de le savoir est de lire l’étiquette et de voir si les noms donnés ci-dessus y figurent. rendez-vous sur Beauté Test, un site qui référence presque tous les produits de beauté dans des fiches, avec leurs composition (ex fiche d'un produit Avène qui en contient)

Exemple de produits qui en sont bourrés :
(Attention, encore une fois ces produits peuvent s’utiliser et sont même parfois d’un précieux secours en cas de drame capillaire, il suffit de ne pas en abuser et de ne pas les utiliser en continu + faire des cures detox avec des produits sans silicone. Ce sont des exemples criant mais il en existe sans doute des pires ! N’hésitez pas à apporter en commentaire vos trouvailles)

Cheveux :
- le spray Silky Straight ironless, complexe anti frizz de Fekkai (Ingrédients : cyclopentasiloxane, dimethiconol, PPG-3 benzyl ether myristate, C12-15 alkyl benzoate, fragrance, PEG-8 methicone…)
- Le Sérum de Brillance Mirror Polish de Wella  (Ingrédients : dimethicone, isododecane, alcohol denat., dimethiconol, parfum…)
- La gamme Long Repair de Nivea ex : Spray démêlant réparateur (Ingrédients : aqua, dimethicone, stearyl alcohol…)
- Le Shampoing sans paraben Nutrition & Soin Kéranove (Ingrédients : water, sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, dimethiconol, glycol distearate…)
- La gamme Gliss de Schwarzkopf, ex : Spray Oléo Nutrition anti-fourches (Ingrédients : aqua, dimethicone, dimethylacrylamide…)

Peau :
- Lisse Minute Autobronzant de Clarins (ingrédients : cyclopentasiloxane, aqua, dimethicone, hydrogenated vegetable oil, dihydroxyacetone, dimethicone, glycerin, alcohol, vinyl dimethicone, PEG/PPG20/15 dimethicone….) = le premier ingrédient, 2silicones dans les 5 premiers ingrédients et 5 en tout !!!
- The Pore Fessional de Benefit ( Ingrédients: cyclopentasiloxane, dimethicone, vinyl dimethicone crosspolymer…)
- Base de Teint lissante anti rides Fusion Beauty (Ingrédients : dimethicone, aqua, hydrogenated didecene, tribehenin, dimethicone crosspolymer, glycerin, cetyl PEG/PPG-10/1 dimethicone, vinyl dimethicone…)
- Revitalift 10 Total Repair L’Oréal (Ingrédients : aqua, glycerin, ethylexyl salicylate, niacinamide, dimethicone…)
- Crème Temps Majeur d'Yves Saint Laurent (!!!) (aqua, cyclomethicone, dimethicone, crosspolymer, glycerin...)


Attention ! On lit souvent qu’il n’y en a pas chez Klorane, mais c’est faux : exemple avec le Baume Après Shampoing à la Cire de Magnolia (Composition : water, vinegar, hydroxypropyl starch phosphate, dimethicone …), idem avec celui à la grenade. Par ailleurs surprise pour le soin Total Repair « miracle instantané » d’Elsève où l’on pourrait s’attendre à ce que les silicones arrivent en début de liste mais il n’y en a qu’un, et en 6ème position. Pas le pire, donc.

Exemple de shampoings et après shampoings sans silicones :
- Shampoing Doux Fortifiant Dercos de Vichy
- Gamme Leonor Greyl
- Les produits Expert Franck Provost, masques et shampoings
- Les produits Aqua Light de Panthène, les shampoing et après shampoing
- La gamme anti frisottis Frizz Living Proof, en exclu chez Sephora
- le shampoing et l’après shampoing Volume Restructure Fructis de Garnier
- les produits bio ou naturels comme chez Cattier, Logona, Lush, Melvita, Phyto, Weleda, Florame…


8 commentaires:

  1. Merci pour ces infos ! Depuis que je suis redevenue "nappy", je note scrupuleusement les noms de produits et/ou marques sans silicones ! Bee

    RépondreSupprimer
  2. oouuhhouhhh qu'est ce que je ris!!! un "body chair sur du psoriasis"!!!! c'est trop bon!! bref je vais me jeter sur mes gammes catwalk et bed head de tigi pour vérifier tout ça!!

    RépondreSupprimer
  3. La journaliste21 juin 2011 à 03:04

    merci Catou! moi aussi je me suis fait marrer toute seule quand j'ai écrit ça!!!

    RépondreSupprimer
  4. L'humour et l'info. Un "2 en 1" à l'efficacité prouvée. Bravo chère journaliste et merci pour tes études de marché acidulées, chargées de vérité. Rafraîchissant !
    MJ

    RépondreSupprimer
  5. Houlala! ca fait peur tout ca!! Je crois que je vais commencer à verifier mes produits moi... pas envie de finir chauve avant 30 ans!!

    RépondreSupprimer
  6. Merci! Très intéressant et détaillé!

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour votre article, certains coiffeur barbier bordeaux devraient utiliser ces produits.

    RépondreSupprimer